Yaoundé, centre névralgique de CFAO en Afrique centrale

Yaoundé, centre névralgique de CFAO en Afrique centrale

C’est le plus grand du groupe en Afrique centrale. Le centre commercial PlaYce Yaoundé représente un investissement de 38,1 millions d’euros. Inauguré par le secrétaire général de la présidence, il abrite aussi le premier hypermarché Carrefour, partenaire du distributeur franco-nippon, du pays.

Avec beaucoup de retard par rapport à l’objectif initial fixé à la fin de 2021, mais en grande pompe, CFAO Consumer Retail ouvre les portes du centre commercial PlaYce Yaoundé, qu’il a conçu et qu’il opère, le 6 juillet 2022. La veille, un parterre de ministres et de dirigeants – dont Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la présidence, Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre camerounais du Commerce, et Jean-Christophe Brindeau, directeur général de la division CFAO Consumer Retail – ont présidé à l’inauguration de la structure dans le quartier de Warda à Yaoundé.

Après les deux centres commerciaux PlaYce de Côte d’Ivoire (Marcory et Palmeraie), l’ouverture de ce troisième centre commercial permet au groupe nippo-français d’installer le premier centre commercial de cette envergure en Afrique centrale.

Premier hypermarché du Cameroun

Situé en face du palais des sports de Yaoundé, en plein cœur de ville, ce centre commercial est bâti sur un terrain de 35 000 m² pour 12 000 m² de surface commerciale et a coûté 38,1 millions d’euros, (plus de 25 milliards de F CFA). « Un investissement fortement impacté par la crise du Covid sur le plan financier, qui en fait le plus important du groupe à ce jour en Afrique, sans compter les retards qu’il a provoqués », rappelle Jean-Christophe Brindeau. Mais le groupe se veut optimiste à l’heure de l’ouverture : « 94 % de la surface locative est déjà louée et 19 boutiques sur les 46 ouvriront leurs portes dès demain », assure Pascale Theze, la responsable des centres commerciaux chez CFAO Retail Cameroun.

Promoteur du centre commercial, CFAO Consumer Retail est par ailleurs exploitant de l’hypermarché Carrefour contenu dans l’ensemble. Celui-ci est le premier du pays, alors que l’enseigne essaime dans la capitale camerounaise et à Douala. À la fin de 2020, CFAO a inauguré un Carrefour Market au sein du centre commercial Douala Grand Mall, propriété du fonds britannique Actis. Le troisième du genre après un premier Carrefour Market à Bonamoussadi (Douala) et Ékié (Yaoundé).

« Cet hypermarché Carrefour Warda nous permet de renforcer nos relations avec les quelque 400 partenaires camerounais avec lesquels nous avons noué des liens et de développer encore ce réseau », a commenté Luc Demez, directeur général de CFAO Consumer Retail Cameroun. L’enseigne participe aussi à une réponse forte à la concurrence, notamment à BAO du groupe français Casino, présent sur le segment low cost et sur lequel CFAO promeut Supéco. En alignant un Carrefour proposant plus de 20 000 références d’articles en rayon, le groupe ne connait plus de rival dans toute la sous-région.

Un partenariat ambitieux mais peu concrétisé

Dans l’ensemble, CFAO table sur une fréquentation de 4 millions de visiteurs annuels chez PlaYce Yaoundé dans la cinquantaine de boutiques et restaurants parmi lesquelles son hypermarché Carrefour – son partenaire – fait figure de rabatteur de clientèle. Parmi les enseignes internationales présentes dans ce nouveau centre commercial, trois (sur cinq) sont membres du « Club des marques de CFAO Consumer Retail » (Jules, Lacoste et La Grande Récré). Pour atteindre ses objectifs, le groupe a pu également mesurer le potentiel du marché camerounais, avec une dizaine de villes de plus de 200 000 habitants et une concurrence rare d’acteurs de son calibre, en dehors de Casino.

Né en 2015, avec l’ouverture d’un premier centre commercial PlaYce à Abidjan, le modèle de partenariat entre CFAO et Carrefour portait alors de fortes ambitions. Notamment, « plusieurs dizaines » de lieux devaient voir le jour dans huit pays africains (Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Ghana, Nigeria, RDC et Sénégal), selon les perspectives lors de l’inauguration de son premier centre commercial. Près de sept ans plus tard, force est de constater que le modèle tarde à se dupliquer et sur huit pays, seuls deux sont pour l’heure devenus réalité.

La Rédaction (avec AM et CA)