MFS Africa lève 100 millions $ pour accélérer son expansion sur le marché africain

MFS Africa lève 100 millions $ pour accélérer son expansion sur le marché africain

Après son entrée au Nigeria en octobre 2021, MFS Africa annonce une importante opération de mobilisation des financements. La fintech qui a démarré ses activités en 2019 compte se lancer dans de nouveaux marchés en Afrique, renforcer son équipe et poursuivre ses investissements sur le continent.

La plateforme de paiements numériques, MFS Africa, a procédé à la levée d’un financement de série C de l’ordre de 100 millions $. La ressource obtenue sous forme de fonds propres (70 millions $) et de dette (30 millions $) servira à soutenir l’expansion africaine de cette entreprise qui facilite les paiements transfrontaliers sur le continent.

MFS Africa augmente son appétit

La fintech qui en 2020 a étendu ses activités en Côte d’Ivoire, en Ouganda, en RDC, au Kenya notamment, a l’intention d’ouvrir de nouveaux bureaux « dans des marchés africains importants ainsi qu’en Chine et aux Etats-Unis ».

L’entreprise qui a transféré son siège social d’île Maurice à Londres compte également recruter en Afrique et hors du continent pour renforcer son équipe. Une partie de ce financement servira à renforcer sa trésorerie et financer ses investissements dans des fintech et entreprises de paiement en Afrique.

Cette récente levée porte à un peu plus de 95 millions $, le total de financements en fonds propres levés par cette entreprise, depuis le lancement de ses activités en 2009. Au-delà d’anciens actionnaires qui ont renouvelé leurs investissements, de nouveaux investisseurs, à l’instar de CommerzVentures, d’Allan Gray Ventures, Endeavor Catalyst et Endeavor Harvest ont participé à cette opération.

Le début d’une nouvelle phase d’expansion

L’investisseur américain Commerz Ventures réalise ainsi son premier engagement en Afrique. « Cette levée de fonds démontre une fois de plus notre engagement et l’ampleur de nos ambitions […] Ce tour de table marque le début d’une nouvelle phase d’expansion. Nous apprécions la confiance que nous accordent nos investisseurs de longue date, et sommes ravis d’accueillir nos nouveaux investisseurs », a commenté Dare Okoudjou, fondateur et directeur général de MFS Africa.

L’investissement codirigé par AfricInvest Five, Goodwell Investments et Lun Partners Group intervient après l’acquisition en octobre dernier de la Fintech Baxi au Nigeria. MFS Africa à travers cette opération marquait ainsi son entrée sur le marché nigérian considéré comme une économie dynamique, mais aussi un pays qui abrite le plus grand nombre de PME sur le continent.

MFS Africa qui affirme détenir plus de 320 millions de comptes mobiles dans plus de 35 pays africains compte poursuivre son développement dans les paiements mobiles sur le continent. En avril 2021, il a indiqué que l’Afrique subsaharienne représente le marché le plus développé pour le paiement mobile, avec environ deux tiers des transactions mondiales effectuées via le mobile en 2020.

La Rédaction (avec CM et CA)