Janngo rajoute de l’épaisseur au capital de la startup Sabi

Janngo rajoute de l’épaisseur au capital de la startup Sabi

Sabi est une entreprise dérivée de Rensource, une société énergétique africaine qui offre de l’énergie en tant que service aux clients. La startup a levé un tour de table de 6 millions de dollars dirigé par la société panafricaine de capital-risque CRE Ventures. L’opération a aussi vu la participation de Janngo Capital, société fondée par la Sénégalaise Fatoumata Ba.

Elle arrive un an après la clôture d’une ronde de 2 millions de dollars impliquant CRE Ventures, Janngo Capital, Atlantica Ventures et Waarde Capital. Sabi est une tentative de plateforme du secteur informel et du commerce africain via divers canaux en ligne et hors ligne. Cela signifie que Sabi essaie de compléter les intermédiaires (principalement des distributeurs) dans la chaîne de vente au détail de commerce électronique B2B plutôt que de les remplacer, un modèle familier avec d’autres startups de commerce de détail de commerce électronique B2B telles que Sokowatch, MaxAB TradeDepot et Twiga.

Sabi répond aux besoins des fabricants, distributeurs, grossistes et détaillants et les classe tous comme marchands. L’entreprise exploite un modèle d’actifs légers et ne possède pas de véhicules, d’entrepôts ou de marchandises. Mais il offre une visibilité sur ces actifs tout au long de la chaîne de valeur du côté de la demande et de l’offre et des contrôles sur une seule plateforme.

La Rédaction (avec AITN et CA)