Commercial Bank obtient 23,2 millions USD au profit des PME tchadiennes

Commercial Bank obtient 23,2 millions USD au profit des PME tchadiennes

Après l’exigence du FMI de recapitaliser la Commercial Bank Tchad, dans le cadre de réformes structurelles visant à améliorer le secteur bancaire tchadien, la banque décroche un prêt consenti par la BDEAC. Objectif, selon les experts en intelligence économique : soutenir l’activité de PME locales.

La filiale au Tchad du groupe bancaire camerounais Commercial Bank a conclu un accord de prêt d’un montant de 15 milliards FCFA (23,2 millions $) avec la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC).

Le partenariat a été annoncé le 5 juillet 2022 par la banque de développement régionale des pays de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC). La ligne de crédit sera rétrocédée sous forme de prêts, à des petites et moyennes entreprises (PME) tchadiennes.

« Grâce à cette enveloppe, la Commercial Bank Tchad va déployer une meilleure réponse post-covid-19 en faveur des opérateurs économiques tchadiens, notamment des PME et PMI qui constituent un vivier peu exploité dans son portefeuille », précise l’institution financière dirigée par le Camerounais Dieudonné Evou Mekou.

La BDEAC qui est actionnaire minoritaire de la Commercial Bank Tchad avec environ 2,01 % de parts fait savoir que ce prêt consenti à la banque tchadienne permettra aux entreprises bénéficiaires d’accroître leurs revenus et de mieux se développer. L’institution financière de développement dit également vouloir atteindre, via ce mécanisme de financement « de nombreux clients dont les besoins en financement sont souvent en dessous de son seuil d’intervention statutaire ».

Rappelons qu’en décembre 2021, dans le cadre d’une demande initiée par le Tchad portant sur la conclusion d’un accord triennal, au titre de la facilité élargie de crédit avec le Fonds monétaire international (FMI), le Tchad s’est engagé à améliorer son système bancaire, à travers la mise en place de réformes structurelles ciblées, couvrant la période allant de 2021 à 2024. Parmi ces réformes, figure la recapitalisation de la Commercial Bank Tchad dont le processus a été enclenché.

La Rédaction (avec CM et CA)